Depuis plusieurs mois, nous travaillons à l’IFCAM sur les tendances de la formation. Nous avions prévu de publier un article sur le sujet mi-mars, période à laquelle notre monde et nos organisations ont été bouleversés. Nous avons décidé malgré tout de partager cet article avec vous : si certaines tendances sont plus que jamais d’actualité, d’autres doivent être repensées au moins temporairement. 

On vous laisse lire et on en discute ?

A l’IFCAM, le repérage des tendances, c’est toute l’année 

A l’IFCAM on fait de la veille, grâce au Lab prospectif qui livre chaque semestre le cahier des tendances. On partage en interne nos découvertes, nos envies au comité innovation mensuel animé par une équipe pluridisciplinaire. Et les collaborateurs publient régulièrement sur ce blog leur réflexions, projets, réalisations.

Et puis, à moment de l’année, on n’y coupe pas, vient le temps de la sélection !

A l’IFCAM, c’est forcément un parti pris en lien avec la stratégie et la culture du Groupe Crédit Agricole qui vient de rendre public sa raison d’être : « agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société ».

7 tendances ont retenu notre attention. Nous les avons mises en perspective en écrivant l’histoire de Jérôme, Conseiller au Crédit Agricole, et la façon dont il se forme aujourd’hui et le sera en 2022.

7 tendances pour une formation utile et plaisir

Ni bling bling, ni boring, ces 7 tendances participent à une formation utile et plaisir. Notre premier objectif est d’apporter au collaborateur du confort pour bien faire son métier au quotidien, dans l’intérêt de nos clients.

7 tendances de la formation, ni bling bling, ni boring !

Cela tire les tendances autour de l’apprentissage de soi (les soft skills, les neurosciences et sciences cognitives, le coaching) et l’apprentissage personnalisé où l’IA et la data viennent réinventer la formation ATAWADAC. On cherche également à être au plus près de la situation de travail et pour cela, les tendances sur l’apprentissage immersif et social offrent de multiples occasions de se rapprocher de la vraie vie, de simuler un cas du terrain (VR, jeu de rôle…), sans oublier l’apprentissage par le travail qui redevient tendance par le biais de l’AFEST.

Une formation qui donne envie et qui engage, au-delà des formats ludiques, surprenants, interactifs, c’est aussi une formation qui aide à se projeter dans des projets à moyen terme, pour développer de nouvelles compétences. L’apprentissage a un fort lien avec l’employabilité mais pas seulement. L’apprenant devient de plus en plus acteur de son parcours pédagogique y compris pour des projets plus personnels, ou professionnels mais pas forcément liés à son employeur du moment. Le nouvel élan du CPF en est une preuve, l’intérêt pour les softs skills également.

Maintenir la motivation est sans doute le réel défi et au final ce qu’on vise c’est l’apprentissage permanent dans une entreprise apprenante qui a la volonté de développer un environnement capacitant.  A l’IFCAM, on multiplie les initiatives pour favoriser l’envie d’apprendre à apprendre, notamment avec nos expositions, notre parcours Compétences Transversales mais aussi par l’expérimentation de nombreuses innovations pédagogiques, comme la web serie par exemple.

Découvrez les 7 tendances de la formation à travers l’histoire de Jérôme, futur conseiller du marché des professionnels en cliquant sur l’image ci-dessous.

7 tendances de la formation, ni bling bling, ni boring !

Et vous, quelles sont les tendances auxquelles vous croyez ?
Pensez-vous que certaines tendances sont à repenser au vu contexte actuel ?

A vos commentaires !

Nathalie Paquet-Vérot, Responsable Communication et Expérience Apprenant.