Scan’up Adaptive by IFCAM : des diagnostics de compétences augmentés par l’IA

Aujourd’hui, l’IA est utilisée dans la lutte contre la cybercriminalité, pour rendre le meilleur service à nos clients … alors pourquoi ne pas l’utiliser également pour mieux se former et développer les compétences ?
C’est ce que propose l’IFCAM avec les scan’up Adaptive, une version augmentée des diagnostics de compétences, qui s’appuie sur les data et l’IA.
Invité à témoigner sur cette expérience aux Digital Learning Days, Pascal Mollicone, Responsable de Pôle Pédagogique à l’IFCAM, revient sur ce dispositif innovant qui bénéficie à toutes les parties prenantes de la formation : apprenants, services formation, équipes de conception.

Un scan up, qu’est-ce que c’est ?   

Un Scan’up (de scan – photographier et up – progresser), est un dispositif intégrant un quiz de positionnement, des préconisations de formation et un quiz d’évaluation finale. C’est une modalité pédagogique, pensée dès 2017 par l’IFCAM pour personnaliser les formations.
A date, il existe 25 Scan’up sur les domaines patrimoniaux, assurance, diagnostic financier, marchés agri, pro, entreprise, secteur public.

De l’adaptive dans les scan’up, qu’est-ce que ça change ?

Dans les scan’up adaptive, le questionnaire de positionnement devient adaptatif, c’est-à-dire qu’on y introduit un outil utilisant l’IA qui s’enrichit des données de tous les collaborateurs qui ont passé un scan’up.

Ces algorithmes analysent en temps réel les réponses de l’apprenant, et adaptent la difficulté des questions pour mesurer le plus finement possible ses connaissances et le niveau de maitrise réel.

En fonction des résultats obtenus, l’outil préconise les ressources formation qui permettront d’atteindre le niveau de maitrise attendue, mesuré par l’évaluation finale.

Les algorithmes s’enrichissent en continu : plus le volume de données est élevé, plus le questionnement, l’analyse et la personnalisation des contenus seront pertinents.

Au cœur du Groupe, l’IFCAM peut s’appuyer sur la collecte et l’exploitation d’un grand nombre de données historiques et futures issues des scan’up pour enrichir les dispositifs, c’est la force du collectif !

Si je comprends bien, ça facilite le pilotage des compétences, pour l’entreprise mais aussi pour le collaborateur

Oui, nos métiers évoluent et se transforment et les compétences aussi ! S’assurer d’avoir les bonnes compétences, au bon niveau, pour exercer au mieux son métier est un enjeu important pour l’organisation comme pour les collaborateurs …
Avec les scan’up adaptive, les services formation peuvent identifier le niveau de maitrise des compétences sur un métier donné et adapter plus finement leurs plans de montée en compétences, notamment pour tenir compte des évolutions rapides des métiers.
Pour les collaborateurs, c’est l’assurance d’être à jour sur les compétences indispensables pour la maitrise de leur poste ou une future évolution : une garantie pour leur employabilité individuelle.

Dans un contexte où le temps, surtout le temps formation, est une denrée rare, l’apport de l’IA est précieux !

Tout à fait ! L’adaptation des questions en temps réel permet d’optimiser le temps de passation du quiz de positionnement et de réinvestir ce temps en actions de montée en compétences : on ne pose à l’apprenant que les questions qui ont du sens pour lui et qui ont un caractère discriminant.
Pour un scan’up adaptive, au lieu de proposer des questions identiques pour tous, chaque apprenant se voit proposer des questions personnalisées en nombre et en niveau, sur une base de questions élargie. Le collaborateur ne perd pas de temps avec des questions trop faciles ou trop difficiles par rapport à son niveau de maîtrise attendue.

Le meilleur ciblage des compétences, réelles et attendues, permet de proposer des réponses formations plus courtes et mieux adaptées aux besoins : on ne forme que là où il y a besoin !

Grace à ces préconisations de formation plus courtes et plus ciblées, on a pu constater une économie de 50% de temps de formation qui est autant de gain bénéficiant à l’activité quotidienne du conseiller.

Scan’up Adaptive by IFCAM : des diagnostics de compétences augmentés par l’IA

Les scan’up s’appuient sur l’évaluation, et ça c’est bénéfique pour booster l’apprentissage, non ?

Oui, l’évaluation n’est pas le moment le plus apprécié d’une formation, et pourtant les recherches en sciences cognitives l’ont prouvé : s’évaluer, se tester, se tromper, favorise un meilleur apprentissage et l’ancrage mémoriel.
Le scan’up propose plusieurs temps et modalités d’évaluation, boostées par l’IA : le quiz avant/après permet de prendre conscience de son apprentissage en le mesurant.

Résultats du pilote : une progression en moyenne de plus de 9 points a été constatée dans la maitrise des compétences entre le premier quiz de positionnement et l’évaluation finale.

Qui dit data/IA dit préconisations de formation au plus près des besoins, c’est bon pour l’engagement ?

Le dispositif est plus engageant : prendre conscience de ses points forts comme de ses faiblesses favorise la motivation pour réaliser une formation. Les apprenants voient concrètement les effets de leur engagement, qui se matérialisent par un plus grand nombre de compétences acquises.

L’adaptation du quiz au niveau de difficulté approprié permet une meilleure gestion de la charge cognitive par l’apprenant, et donc une meilleure motivation : l’apprenant n’a pas l’impression de perdre son temps avec quelque chose qu’il maitrise déjà ni de se décourager avec quelque chose d’inaccessible.

Tu disais au début que les scan’up adaptive bénéficiaient à toutes les parties prenantes, donc aussi aux équipes de conception ?

La collecte et l’exploitation des données anonymisées recueillies permettent de disposer d’analyses fines sur la base de questions, et notamment sur les questions qui ne sont pas discriminantes et donc pas pertinentes. Suite à l’analyse, les questions sont retravaillées et ajustées au fur et à mesure, permettant un « étalonnage » des diagnostics.

Quelles perspectives pour les scan’up au Crédit Agricole ?

Le Groupe met en place un outil de gestion de carrière et mobilité s’appuyant sur un référentiel de compétences communes à toutes les Caisses régionales, où les collaborateurs déclarent leurs compétences et leur niveau de maitrise. Cet outil, couplé à nos scan’up, sera un des moyens de valider l’auto-déclaration du niveau de maitrise des collaborateurs.

D’ici fin 2023, l’ensemble des scan’up existants auront été restructurés par compétences et déployés en adaptive. Et, en fonction des besoins, nous en créerons de nouveaux !

Scan’up Adaptive by IFCAM : des diagnostics de compétences augmentés par l’IA

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi d’autres articles...

Learning Expedition-Risques climatiques
  • Expérience apprenant

Risques climatiques : une formation terrain pour renforcer son expertise

Face aux grands défis environnementaux et sociétaux, le Crédit Agricole s’engage à accompagner dans les transitions tous ses clients. Cet engagement, au cœur de la raison d’être du Groupe, se traduit notamment par son Projet sociétal. L’IFCAM en soutient le déploiement en œuvrant pour atteindre l’ambition de : « 100% des collaborateurs et élus formés aux enjeux […]

21 mars 2024 507 vues
Parcours immersif cybersécurité
  • Expérience apprenant
  • Modalités pédagogiques

Dans les coulisses de la conception d’un parcours immersif

Comment concevoir une formation innovante sur les bases de la cyber sécurité qui se démarque des formats habituels des formations réglementaires ? Comment engager les apprenants par le biais d’un parcours immersif & ludique ? De la demande initiale au déploiement de ce projet, je vous emmène dans les coulisses d’une formation obligatoire pas comme les autres. […]

9 novembre 2023 1943 vues
Le live : un format pédagogique innovant et engageant !
  • Expériences
  • Innovation

Le live : un format pédagogique innovant et engageant !

Format pédagogique innovant, le live, web conférence interactive reprenant les codes des émissions télé et des réseaux sociaux, permet d’engager les apprenants dans un parcours en les rendant toujours plus acteurs de leurs apprentissages. Retour sur l’expérience de l’IFCAM avec Elodie, Chargée de Promotion et de Communication Marketing et Faty, Manager de Proximité Pôle Pédagogique.

21 septembre 2023 2765 vues