Depuis 2017, l’IFCAM propose régulièrement des expositions dans son showroom. Y cohabitent une exposition permanente sur le cerveau « Apprendre, le cerveau livre ses secrets », et des expositions temporaires, toutes autour de la thématique de l’apprentissage. Après une exposition sur la VR et la pédagogie en 2018 et une autre sur l’apprentissage avec les robots, « Apprendre avec un robot, ça vous [bot’] » en 2019, nous proposons cette année une nouvelle expo, sur une thématique originale et encore peu connue… l’apprentissage et la nature !

Pourquoi la nature ?

Dans un contexte contraint, très digitalisé, où l’on manque de nature, de liens et où l’on se pose de nombreuses questions, notamment sur les lieux de formation de demain, ce sujet nous a semblé comme une évidence.

Cette exposition conçue avec le Groupe Interface a été lancée le 25 janvier, dans le cadre du Festival de l’Apprendre, organisé par le cercle APE (APprendre Ensemble) festival dont l’objectif est de partager et d’explorer différentes formes d’apprentissage. Ces initiatives locales, sont ouvertes à tous et jouées au même moment (autour de la journée internationale de l’éducation organisée par les Nations Unies, le 24 janvier) dans un objectif commun !

Comment s’est construite cette exposition ?

Pour construire cette exposition, nous nous sommes appuyés sur la recherche, comme nous le faisons habituellement pour travailler sur nos fondements pédagogiques, mais pas seulement !

La question de la nature et de l’apprentissage frémit ici et là sur le Web, à la radio, dans des revues (grands publics mais aussi scientifiques) et même dans quelques ouvrages : le sujet intéresse mais les données restent encore modestes. Alors nous avons décidé de partager à la fois des données scientifiques mais aussi des expériences, des intuitions. Le tout sous des formats variés (articles, vidéos, podcasts).

Notre précédente exposition, « Apprendre, le cerveau livre ses secrets » avait ouvert la voie en soulignant l’importance de l’attention, de la concentration, du sommeil, des émotions… sur nos apprentissages. Ce sont bien ces variables qui sont aujourd’hui au cœur des travaux portant sur le lien entre nature et apprentissage.

N’oublions pas cependant pas qu’apprendre est certainement l’une des activités humaines les plus complexes à comprendre, et qu’en tout état de cause, la nature et les ressources dont elle recèle ne constituent qu’un facteur parmi d’autres de nos apprentissages.

Concrètement, que trouve-t-on dans cette exposition ?

Après un large travail de recherche, nous avons décidé de nous concentrer sur 4 angles :

– Apprendre dans la nature
– Apprentissage et alimentation
– La nature comme source d’innovation
– Apprendre avec son corps.

« Apprendre, la force de la nature », exposition

A circonstances exceptionnelles, vernissage exceptionnel : c’est en ligne et à distance que l’exposition a été présentée, notamment par Olivier Charbonnier, directeur du Groupe Interface qui en a dévoilé les grands principes, vous pouvez retrouver son intervention sur le site.

Et parce que, comme à chacune de nos expositions, on aime partager, échanger, avoir vos avis, prendre la température, se projeter, nous avons lancé le débat sous forme de podcast partagé sur les réseaux sociaux : « Apprendre avec la nature en entreprise : fantasme ou réalité ? »

N’hésitez pas : déposez vos avis, expériences et/ou vos rêves en commentaire !

Pauline Hubert, Chargée de Communication Digitale.