De l’école à nos activités professionnelles et personnelles, l’écrit est partout. Que nos lacunes datent de la scolarité ou d’un oubli progressif des règles grammaticales parfois complexes, les conséquences des fautes d’orthographe peuvent être désastreuses.

Face à ce postulat, et dans une logique d’insertion professionnelle de l’apprenant, DIFCAM* Bretagne a décidé, depuis le début de l’année scolaire d’ajouter à son programme de formation le dispositif de formation en ligne à l’orthographe, Projet Voltaire.

Comment le Projet Voltaire est intégré dans le programme de formation de DIFCAM Bretagne ?

DIFCAM - Projet Voltaire

Corinne Blondeau, chargée de coordination pédagogique DIFCAM, a eu la gentillesse de nous présenter ce projet ainsi que ses objectifs affichés pour les apprenants.

L’apprenti a aujourd’hui à sa disposition deux outils afin de parfaire son insertion professionnelle :

  • Un livret d’apprentissage en ligne avec une grille RH leur permettant d’identifier et de développer leurs compétences métiers
  • Le projet Voltaire qui a pour vocation de les accompagner dans leurs montées en compétences sur la maîtrise de la langue

Le dispositif du projet est entièrement en ligne, il se matérialise sous la forme d’un accompagnement individualisé. Suite à un test de niveau et de positionnement, le dispositif génère un suivi et des exercices d’entraînements personnalisés.

Le suivi de la progression est assuré par 12 niveaux consécutifs que l’apprenti doit valider, au terme d’environ 40 heures de modules. La formation s’achève par une épreuve (dictée et QCM) d’une durée de 3 heures, les apprenants se voient remettre un certificat avec leurs scores respectifs. DIFCAM Bretagne deviendra centre d’examen Projet Voltaire à cette occasion.

Le score obtenu doit être au minimum de 500 sur 1000 afin d’être cohérent avec les métiers de la banque et de l’assurance. Cependant, pour la première année du dispositif au DIFCAM, l’obtention de ce certificat ne conditionne pas l’obtention de la licence.

A l’instar du TOEIC, le Certificat Voltaire ne délivre pas de diplôme, mais un score à valoriser ; il est cependant de plus en plus plébiscité par les entreprises.

Quel est l’intérêt de ce Projet ?

L’intérêt de ce dispositif est multiple, il permet de sensibiliser les apprenants à la langue par le biais d’un e-learning ludique. Il est, de plus, une solution pertinente et valorisante pour DIFCAM qui s’assure que les apprenants engagent leurs insertions professionnelles avec un niveau de langue cohérent pour le métier.

Bien que le dispositif, en phase de test, apporte des premiers résultats encourageants, le bilan de ce nouvel outil sera apprécié dès la fin de l’année scolaire. Un déploiement national du projet au sein des DIFCAM sera envisagé en 2018 si cette expérience se révèle probante.

*DIFCAM est un réseau de  9 Centres de Formation par l’Apprentissage, soutenu dès sa création par le Groupe Crédit Agricole et dédiés aux formations supérieures post baccalauréat dans le domaine de la Banque-Assurance.

Lucas MUTEL, Chargé de communication