Les compétences collectives portent l’enjeu d’engager un mouvement pour coopérer ensemble au service du bien commun. Les Compétences collectives sont plus qu’une somme de compétences individuelles. Qui dit compétence, dit savoir. Et plus que le savoir, les compétences sont notre capacité à utiliser plusieurs savoirs simultanément pour les transformer en une action. En partant d’une démarche individuelle l’objectif est de l’inscrire dans le mouvement collectif et les vertus d’un effet démultiplicateur.

Principe de compétences collectives

La complexité des compétences collectives est donc de considérer dans son ensemble le système qui permet la mise en œuvre de ses compétences que ce soit celles de l’individu, de l’équipe, de l’organisation, du système, de son environnement… L’alchimie est subtile entre un individu compétent et son environnement : terreau de l’émergence des compétences individuelles et collectives, des facteurs de conversion que sont les conditions d’usages des outils, et autres ressources mis au service des personnes et du collectif, qui favorisent des actions professionnelles concrètes.

compétences collectives - IFCAM

L’ingrédient clé indispensable des compétences collectives : le pouvoir d’agir

Et un ingrédient clé : le « pouvoir d’agir ». Il s’agit de notre posture où chacun est responsable d’encourager (ou au contraire le réprimer) : l’apprenant, son manager, ses collègues, sa famille… Concrètement vous proposez de mettre à disposition une compétence. C’est votre interlocuteur, qui par sa réaction positive ou négative, vous motivera à utiliser vos capacités pour le bénéfice d’une tâche ou un projet. Et ce, quand bien même, ce ne serait pas inscrit dans vos fonctions actuelles.

Plus que compétences collectives, on évolue vers les capabilités*. Le système se développe en appui d’une démarche pour développer, non plus ses compétences, mais ses « capabilités », au sens de créer une dynamique pour développer le bien commun. C’est un pilotage subtil et complexe.

Un système en mutation

L’enjeu de développer des compétences collectives dans un système s’inscrit dans les mutations permanentes et accélérées. Dans cette logique de mutation où le système se réinvente, il s’appuie sur une organisation apprenante (ou Learning organisation*), qui définit une attitude et des pratiques individuelles et collectives avec la volonté partagée de rester en phase avec son écosystème. Le collectif et l’individu raisonnent en permanence l’un sur l’autre.

développer-compétences

Dans ce champ sémantique, l‘apprenance* évoque ce mouvement que l’individu construit son champ de compétences à tout instant, à chaque «confrontation» avec le système vivant. Il s’oblige à travailler sur une problématique adaptée et unique pour en apporter une réponse adéquate dans une démarche constructive selon l’échelle spatio-temporel. Chaque réponse trouvée élargit son champ de compétences.

L’organisation apprenante ou Learning Organisation met en place un système qui complète la dynamique de l’apprenance, qui se définit comme un Ensemble durable de dispositions favorables à l’acte d’apprendre dans toutes les situations (formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée (apprentissage dont on décide par soi-même) ou non (apprentissage dirigé de l’extérieur), intentionnelle (projet d’apprentissage) ou fortuite (l’individu tire les leçons de l’expérience)).

L’apprenance est une attitude, qui comporte trois dimensions : cognitive ou le rapport aux représentations de l’apprentissage, affective, ou le plaisir d’apprendre, conative en lien avec les intentions d’apprendre.

Sous cet angle, le développement des compétences ne se limite pas à notre représentation de la formation classique telle que nous la connaissons. Il associe une multitude d’apprentissage et de typologie de pédagogie, où tout espace-temps devient apprenant jusque sur le poste de travail.

Test’n Learn et compétences collectives

Le concept de « Test’n Learn » prend toute sa place dans ce nouvel environnement de l’organisation apprenante, co-créatrice et dynamique pour le développement des compétences collectives et permet à l’individu et au collectif d’apprendre au rythme des changements. C’est un art de vivre professionnel. À la manière d’une danse intérieure et collective*. L’évolution, plutôt que d’être subie, devient active à partir d’un état d’esprit co-construit et partagé par tous.

compétences collectives - IFCAM

Une aventure humaine et collective

L’humain et la richesse de son capital intellectuel émotionnel, corporel et spirituel est valorisé dans l’entreprise au même titre que le capital financier.

Il est repositionné au cœur des organisations dans une logique où le travail n’est pas synonyme de souffrance (sens étymologique Trepalium du bas latin) mais d’un voyage et d’une aventurière collective pour accomplir une succession de tâches et de projets pour le bien commun de son écosystème.

*Les mots en italique sont issus des travaux de Professeurs.


Isabelle Holié, Acheteur de l’Unité Achats et Contrôle interne