Organisation Apprenante

Organisation apprenante : et si le secret était l’équipe ?

« Le rythme auquel les organisations apprennent pourrait devenir la seule source durable d’avantages concurrentiels dans un monde en perpétuel changement. »
Peter SENGE, professeur au MIT et auteur de l’organisation apprenante, la 5e discipline.

Anticiper les évolutions concernant l’apprentissage des adultes, en formation continue ou initiale, fait partie des missions d’une Université d’Entreprise, telle que l’IFCAM. Tout naturellement, le sujet de l’organisation apprenante a pris le relai de nos actions entreprises depuis 2018 autour de l’expérience apprenant(e). L’engagement des collaborateurs pour développer leurs compétences et leur employabilité est essentiel mais la somme de ces démarches individuelles est-elle suffisante pour faire système ?

A l’heure où le rythme des changements s’accélère, où le distanciel explose, et où le TT s’installe,

  • nous faisons face à une porosité entre travail et formation, une hybridation entre lieux, temporalité, et outils
    Comment passer à un apprentissage permanent, pris dans sa globalité, appréhendé comme un processus alors que la formation professionnelle est davantage un évènement concentré sur un temps/un lieu 
  • On exige de l’apprenant qu’il soit acteur de ses apprentissages mais cela nous renvoie la responsabilité de lui proposer des contenus toujours plus personnalisés pour s’adapter à son contexte singulier, sans perdre de vue la ligne stratégique de l’Entreprise
    Comment penser et apprendre à s’adapter en collectif pour un avenir mutuellement profitable alors que la formation professionnelle nous a plutôt permis d’améliorer les compétences de chacun ?

Je propose, dans cet article, de revenir sur la définition de l’Organisation Apprenante (OA) et de partager avec vous nos expériences à l’IFCAM.

L’organisation apprenante selon Peter Senge

Peter Senge, dans son livre référence, « organisation apprenante, la 5e discipline », proposait déjà dans les années 80/90, une démarche globale avec la pensée systémique au cœur. Voyons de plus près comment cela se décline, notamment en appui des travaux de l’association SOL en France dont nous sommes adhérents.

organisation apprenante Peter Senge

Détaillons les 4 disciplines périphériques (le mot « discipline » est choisi à dessein reflétant au passage l’idée d’effort et de régularité dans l’apprentissage)

La maitrise personnelle fait référence au processus progressif d’apprentissage tout au long de sa vie : amélioration de soi, désir d’apprendre, engagement de progresser

Les modèles/schémas mentaux rappellent que nos hypothèses, croyances, préjugés ne sont que des représentations d’une forme de réalité et qu’ils influencent profondément nos actes sans qu’on en soit toujours conscients

La vision partagée appelle à une ambition forte qui peut titiller le mode de gouvernance, car il s’agit d’intégrer la multiplicité des points de vue et de partager un avenir commun désiré

Apprendre en équipe est sans doute un point de départ intéressant pour avancer pas à pas et nourrir la culture d’apprenance au quotidien

L’approche systémique centrale rappelle que les disciplines doivent être combinées les unes aux autres pour permettre le fonctionnement continu de la boucle agir/apprendre avec un équilibre systématique entre démarche individuelle et intelligence collective où débattre de ses idées est encouragé.

Les 5 disciplines engagent l’Organisation « à augmenter continuellement les capacités d’apprentissage de ses membres pour atteindre des objectifs partagés et anticiper les transformations futures », objectifs très clairement définis par France Stratégie.

Et en pratique ?

A l’IFCAM, nous avons creusé ce modèle d’Entreprise avec un groupe de collaborateurs curieux dans le cadre de notre Projet d’Entreprise « Métamorph’Ose ». Nous avons lancé un diagnostic interne pour qualifier notre apprenance, et mesurer nos avancées dans le domaine, avec la collaboration de Learning Futures dirigé par Thierry Bonetto. Ce diagnostic, proposé également à d’autres entreprises, permet de se comparer. Cela est toujours bénéfique, même si le chemin est forcément singulier par notre histoire, notre culture, notre gouvernance.
En nous appuyant sur nos forces, nous avons imaginé une centaine d’actions possible pour aller travailler les points de progrès. Et finalement, le temps de la priorisation ayant sonné, sur les conseils de notre sponsor, Jean-Yves Duermael, nous avons resserré notre champ en faisant d’une contrainte notre finalité : optimiser notre temps, nos énergies pour être plus efficients et sereins.

Nos axes de travail pourraient se résumer autour de 3 priorités : accompagner l’effort d’apprentissage dans la durée, partager la connaissance, et encourager le travail collaboratif, avec en toile de fond le pari de l’intelligence collective.

Nous avons cherché à croiser nos réflexions avec d’autres entreprises à l’occasion de conférences et de veille (E&P, GENERALI, Orange, RATP, Secours catholique) et avec des entités du Groupe Crédit Agricole (FNCA, Caisses régionales de CADIF, Centrest, Centre France, Normandie Seine, Toulouse, Interfimo, CA Consumer Finance) pour partager convictions, initiatives et bonnes pratiques. Peut-être le début d’un Think/Do Tank sur la formation dans le monde d’après, qui commence aujourd’hui…

Faire de l’équipe un terrain d’entrainement

Pourquoi zoomer sur l’équipe ? N’est-ce pas un paradoxe avec la pensée systémique où toutes les disciplines doivent être mises en œuvre ?

Soyons lucide, la démarche de l’Organisation est complexe et pose la question de la légitimité des acteurs de l’Entreprise à mobiliser pour mener ces interconnexions …. En effet, l’approche systémique est à la fois du ressort du développement des compétences, de la politique RH (recrutement/mobilité), de la culture d’entreprise et son mode gouvernance, de la communication interne, sans compter que cela touche aussi au modèle managérial et à l’organisation du travail.

Par où commencer, quel arrimage, avec qui ?

Dans une logique de partages d’expériences, de transmission, avec une approche en continu dans le travail, par le travail, de manière formelle ou informelle, Il y a un « nouvel » interstice à mobiliser, entre formation individuelle et plan de formation collectif, celui de l’équipe, hiérarchique ou projet.

Résoudre des problèmes, expérimenter, tirer profit de ces expériences, apprendre avec les autres, transférer les connaissances… Et si l’équipe apprenante était la clef ?

Fidèle à nos principes d’action qui mêlent recherche, concepts, terrain, expérimentation, mutualisation, une équipe et son manager ont souhaité nous partager leurs bonnes pratiques… j’ai eu la chance d’animer un atelier avec 15 collaborateurs de l’équipe Coordination. L’objectif était qu’ils prennent conscience de leurs pratiques d’apprentissage, qu’ils en dressent les bénéfices pour voir, dans quelle mesure, cela pouvait être essaimé dans d’autres compartiments de l’Entreprise.

J’ai sincèrement été bluffée sur deux points en particulier, la variété des modalités d’apprentissage et la ferveur collective d’appartenance. Manager de proximité moi-même depuis plus de 20 ans, j’ai été touchée par cet esprit d’équipe cultivé par un manager investi et soucieux du confort de ses collaborateurs pour bien faire leur métier. Les conditions de succès clairement mises en avant par l’équipe sont le climat de sécurité psychologique, la confiance, l’envie, la disponibilité, la solidarité, la régularité des pratiques, la communication….

Je ne citerai ici que quelques exemples de leurs pratiques classées en 4 grandes familles :

Partager l’information : un fil de discussion instantanée pour répondre immédiatement à n’importe quelle question du quotidien, des témoignages de projets en cours, un livret d’accueil pour les nouveaux, une fiche flash actus/météo bi mensuelle qui alimente un récapitulatif associé à des projections …

Résoudre des problèmes : ateliers collaboratifs spontanés et éphémères, 15’ à 1h30

S’améliorer en continu : rapport d’étonnement, tutorat, mail-thèque, fichier des compétences identifiées

Se mobiliser vers l’avenir : challenges sur des réflexions prospectives, moments conviviaux …

Pour quels bénéfices ? le top 3 : gagner du temps, répondre correctement aux clients et dé-complexifier des situations. Quand on associe ces bénéfices à d’autres cités comme l’efficacité, le développement des compétences, le back up, la sécurité des activités, on voit bien que la performance est visée.

Mais quand les collaborateurs insistent unanimement pour rajouter que ces apprentissages sont aussi sources de valorisation, de bien-être, générateurs d’utilité et de sens, alors on a envie de dire vive l’équipe apprenante, vive l’Organisation qui apprend !

Un grand merci, en particulier, au groupe de travail IFCAM du PE Métamorph’Ose et à l’équipe « coordination », collaborateurs, manager et directeur qui m’ont laissé décortiquer leurs pratiques d’apprentissage collectif.

Nathalie Paquet-Verot, Responsable Communication et Expérience Apprenant

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi d’autres articles...

L’exposition « Apprendre, le cerveau livre ses secrets » désormais disponible en ligne !
  • Apprentissage

L’exposition « Apprendre, le cerveau livre ses secrets » désormais disponible en ligne !

Les compétences nécessaires à nos métiers se renouvellent à une vitesse phénoménale… Apprendre devient un impératif quotidien, c’est un processus qui ne s’arrête jamais.Il faut apprendre à apprendre ! C’est d’ailleurs une des compétences reconnues par le Conseil européen comme compétence clé pour l’éducation et la formation tout au long de la vie.Bonne nouvelle, les sciences […]

18 novembre 2022 1918 vues
L’erreur, un puissant levier d’apprentissage
  • Apprentissage

L’erreur, un puissant levier d’apprentissage

L’erreur joue un rôle puissant dans l’apprentissage : pourquoi est-elle utile ? Quels sont ses effets positifs ? Comment le formateur peut accompagner l’apprenant ?

17 octobre 2022 4137 vues
Petit éloge des rencontres apprenantes
  • Apprentissage
  • Collaboration

Petit éloge des rencontres apprenantes

Parce qu’on apprend partout, sur tous les sujets et de tout le monde, nous organisons rencontres pour apprendre ensemble, mieux se connaitre, s’ouvrir vers l’extérieur…

20 septembre 2022 759 vues