Dès sa création, l’IFCAM a défriché, innové en matière de pédagogie, grâce au département Recherches et aux études réalisées dans son cadre. Sa force première, l’innovation, permet à l’IFCAM de tester et de valider de nouvelles méthodes de formations qui permettent de développer les compétences de nos collaborateurs.

Après 2013 et le GIE, les modalités évoluent : les Financements Collectifs d’Activité (FCA) sont introduits pour financer des programmes pour lesquels de nouvelles modalités d’apprentissage sont mis en œuvre mais l’esprit Recherche perdure et se renouvelle, notamment avec l’accueil d’une doctorante en sciences de l’éducation au sein des équipes pédagogiques : Dorothée Cavignaux-Bros.

moocs-innovation-formation

L’IFCAM a souvent été pionnier dans le monde de la formation professionnelle, la plus belle expérience étant l’EAO (Enseignement Assisté par Ordinateur), le premier dialogue Homme Machine, prémices du e-learning, né au crédit Agricole.

Comment répondre aux besoins d’innovation et de formation de collaborateurs d’un groupe bancaire jusque dans des zones les plus reculées ?

Dès les années 70 l’IFCAM s’intéresse à la question. Si la formation technique des agents du réseau est assurée par le CETCA et les formations internes, se pose la question de l’actualisation de ces connaissances. Le sujet est à l’ordre du jour du congrès de Strasbourg en 1976 : comment former sur le lieu de travail, au rythme des besoins …

L’IFCAM est mandaté pour conduire une étude sur les perspectives qu’offre l’EAO, dont les résultats vont apporter une nouvelle dimension à la formation des adultes en entreprise. Ce qui a fait que l’IFCAM a été vraiment précurseur, c’est que nous avons utilisé du matériel, une méthode et un logiciel conçus pour la pédagogie. Les machines étaient dédiées à la formation et déplacées d’une agence à l’autre selon les besoins ! La notion de micros n’était que théorique, chaque machine pesant plusieurs kilos …

Dès 1982, les deux tiers des Caisses Régionales utilisent l’EAO et l’IFCAM crée une méthode pour écrire les didacticiels, dont l’efficacité pédagogique est prouvée. Dans les années 90, la diffusion des ordinateurs personnels et de la bureautique ouvre de nouvelles perspectives : l’EAO laisse la place au e-learning qui offre à chaque collaborateur la possibilité de se former au moment où il en a le plus besoin, quel que soit le lieu où il se trouve.

L’IFCAM et le E-learning : le succès de l’innovation !

En 2015, la plateforme e-learning a enregistré plus d’un million d’inscriptions actives et en moyenne 3000 apprenants quotidiens.

Depuis l’accélération des technologies et la digitalisation, de nouveaux modes d’apprentissage  ont émergé : là encore l’idée n’est pas de tout adopter, mais de tester, valider, il est de la responsabilité de l’IFCAM de s’assurer de la cohérence des outils classiques versus les outils innovants, d’en déterminer quelles peuvent en être les applications et d’établir une véritable synergie entre tous les formats.

En 1978, Claire Meunier Thouret a participé à l’étude préalable et à la mise en place de l’EAO ; aujourd’hui, elle porte un œil intéressé et envieux sur les nouveaux dispositifs de formation : « Mooc, serious game … on en rêvait, on en imaginait les bienfaits pédagogiques, mais la technologie n’était pas assez avancée. On rêvait d’un système expert d’aide à la décision, de quicklearning, de formation en temps réel au plus proche des besoins. »

A l’heure de la troisième révolution informatique, celle des objets connectés, ces rêves deviennent réalité et les équipes actuelles, notamment dans le cadre de la formation au poste de travail, développent les solutions (e-memo, GPS …) dont rêvaient les pionniers !