La Méthode AGILE, créée en 2001, révolutionne l’approche de gestion de projet. A l’inverse de la méthode « classique », elle encourage la collaboration durant l’avancée du projet en favorisant des rencontres plus fréquentes afin de faire le point, et la mise en place de fonctionnalité opérationnelle plutôt que la compilation de documents en masse. Elle préconise non pas le suivi d’un plan mais l’adaptation continue au changement en collaborant régulièrement avec le client.

Que permet la Méthode Agile ?

Cette méthode permet donc de mieux répondre aux attentes du client grâce notamment à son implication tout au long du développement du projet, mais aussi permet de faire monter les collaborateurs en compétences !

La méthode AGILE favorise le développement itératif et adaptatif en fonction de l’évolution des besoins du client. Le projet se trouve découpé en plusieurs étapes qu’on appelle « itérations ». Dans cette approche de gestion de projet, on ne cherche pas à tout spécifier dans le cahier des charges, à tout développer d’un coup, on commence à développer le plus important pour le client.

Les avantages ici sont que le client à une meilleure visibilité sur l’avancement de son projet, il peut ainsi clarifier ses exigences au fur et à mesure, les risques sont détectés plus tôt, avec un meilleur contrôle des coûts.

Contrairement à la méthode classique avec laquelle nous avons l’habitude de travailler, qui se caractérise par un cycle en « cascade » : recueillir les besoins du client, définir le produit, le développer et le tester avant de le livrer ; la méthode AGILE permet au client d’être acteur de l’évolution de son projet en assistant à toutes les étapes de son avancement.

Les collaborateurs IFCAM ont été séduits par la méthode, présentée dans le cadre de groupes de travail sur le projet d’entreprise … et on reconnaît ceux qui ont commencé à pratiquer : ils ne parlent que de scrum master, revue de sprint, poker planning ; ça donne envie !

 

Julie LEGRAND, Chargée de projets