J’ai récemment eu la chance de suivre à l’IFCAM une conférence sur l’impact des neurosciences dans le domaine de la formation par le Docteur en neurosciences Nadia Medjad.

J’ai découvert ou redécouvert en termes clairs et pédagogiques comment « capter l’attention en prenant en compte le fonctionnement naturel du cerveau » pour « faciliter la Mémorisation »

Notre cerveau n’est pas un ordinateur froid et raisonné : il adore les émotions !

Provoquer une émotion, c’est attirer l’attention de notre cerveau sur une information, restera ensuite à l’inscrire de façon durable, on parle alors de trace neuronale.

Commençons tout d’abord par attirer l’attention de notre cerveau « qui adore la combinaison de l’image en mouvement et du son », car «nous sommes des êtres visuels »

L’utilisation de la vidéo, de la musique, des images, du mouvement sont donc des leviers qui favorisent des émotions et donc l’attention de notre cerveau. A l’IFCAM, nous proposons par exemple des vidéos interactives ou smart vidéo comme « nouveau langage de la formation ». Grace à ces vidéos interactives, l’apprenant peut choisir d’approfondir certains points, en se questionnant et en vérifiant qu’il a bien compris au fur et à mesure de la vidéo. Cela permet de renforcer sa motivation et son implication.

neuroscience IFCAM

Une fois l’attention de notre cerveau captée, il faut s’atteler à laisser des traces profondes, il faut l’aider à mémoriser, à ancrer ces nouvelles connaissances.

Plus facile à dire qu’à faire, voici quelques pistes présentées par le Docteur Medjad :

– La connaissance doit être répétée, … sans surprise la pédagogie c’est la reformulation, la répétition

Notre cerveau a besoin de pause pour structurer, classer, les choses se compliquent comment faire lorsque nos présentiels s’enchainent sur 1 voire 3 jours ?

– Proposer la méthode de la pratique délibérée effort de remémoration

– Espacement croissant, c’est-à-dire re-consolider l’information dans le temps pour son maintien à vie.

Se passer de ce que nous apporte aujourd’hui les neurosciences en formation est selon moi impossible ! Ces apports offre à la pédagogie une place de choix, une plus grande légitimité encore dans le domaine de la formation.

Pour les neuro sceptiques qui se posent encore la question sur les apports possibles de la neurosciences, il ne vous reste plus qu’à lancer la vidéo de Docteur Medjad, pour lever vos derniers doutes :

(Cliquez-ici pour ouvrir la vidéo dans une nouvelle fenêtre)

Vanessa DASTUGUE, Ingénieure Formation