Dans un précédent article, nous partagions les retours sur le 1er temps de notre exposition « Apprendre avec un robot, ça vous [bot] ? ». Place au retour sur le 2ème temps « se former avec un robot, c’est déjà possible ». On vous dit tout !

Conférence : « Le robot apprenant, miroir de nos façons d’apprendre »

En ouverture, Frédérique Gérard, responsable de projets chez Entreprise&Personnel, spécialiste de la facilitation de l’apprentissage, animait une conférence présentant les différentes façons dont les robots apprennent et développent des stratégies pour évoluer, pour ensuite se poser la question de savoir si on peut s’en inspirer ? Une analyse qui a permis d’ouvrir de fascinantes perspectives.

Former avec un robot ? C’est déjà possible !

C’est au travers de 4 ateliers que nous l’avons démontré.

1er atelier : Se former avec un chatbot : Mythe ou réalité ?

Tout le monde a déjà entendu le terme « Chatbot » mais est-ce que tout le monde sait vraiment ce que c’est ? Comment cela fonctionne ? Pas nécessairement !
Premier temps de cet atelier : définir ensemble ce qu’est un Chatbot et son principe de fonctionnement.
Un chatbot est un agent conversationnel. Le terme est issu de l’association des termes « chat » (discuter) et « bot » (robot). Grâce à un système d’intelligence artificielle et un algorithme de reconnaissance de langage naturel, le chatbot est capable de répondre à de nombreuses questions des utilisateurs. Cet outil est très souvent utilisé sur des sites Internet pour répondre aux questions des consommateurs.

Un usage en formation est-il déjà possible ?
Oui et nous l’utilisons déjà à l’IFCAM pour accompagner les conseillers en situation de travail sur des questions relatives aux contenus bancaires. Notre Chatbot CArl est installé sur les postes de travail des collaborateurs en agence. A tout moment, ceux-ci peuvent lui poser une question précise et avoir la réponse.

Expo robot : Se former avec un robot, c’est déjà possible !

CArl : réponse instantanée et ancrage mémoriel facilité

Aujourd’hui déployé dans 3 Caisses Régionales, CArl est très apprécié des collaborateurs qui indiquent être satisfaits à plus de 80% de son accompagnement. Les réponses sont pédagogiques, instantanées et en contexte. Les collaborateurs indiquent que Carl est « bien utile et rassure », qu’il « [me] propose un parcours personnalisé en fonction de ce que je lui demande » et apprécient « la facilité d’utilisation, efficace pour trouver vite la bonne réponse ».

Les collaborateurs du Groupe Crédit Agricole imaginent déjà d’autres usages possibles des chatbots en formation, notamment pour réviser suite à une formation -le chatbot poserait des questions- ou encore pour apprendre les langues -discuter à l’écrit ou à l’oral avec le chatbot. Il est en revanche jugé moins pertinent pour des formations de type « développement personnel ».

Le Chatbot, complémentaire dans un processus d’apprentissage, trouverait sa place avant et après un temps de formation dédié. Il permet d’accompagner dans le temps et faciliter l’ancrage des connaissances.

2ème atelier : « Adaptive learning is coming »

L’adaptive learning (« apprentissage adaptatif » en français) consiste à utiliser des données de formation passées et l’intelligence artificielle pour analyser les profils d’apprenants et personnaliser leur parcours de formation ou des quiz personnalisés, adaptés à leurs besoins et leurs niveaux.

L’adaptive learning permet d’identifier la manière dont chacun apprend le mieux et le(s) format(s) d’apprentissage le(s) plus adapté(s) pour :

  • personnaliser la réponse formation
  • optimiser l’apprentissage
  • rationaliser le temps de formation
  • Améliorer l’expérience apprenant et rendre l’apprenant acteur.

C’est grâce à une analogie avec la recette de la pâte à crêpe que Vanessa, Responsable RH, data et IA formation à l’IFCAM, a expliqué comment fonctionne l’adaptive learning à nos visiteurs.

Alors l’adaptive learning, c’est déjà possible ? : A l’IFCAM, oui ! 2 pilotes débutent au mois de janvier afin de proposer aux apprenants des quiz « intelligents » personnalisés, adaptés à leur besoin et leur profil.

Nos objectifs pour ces pilotes :

  • Faciliter et consolider l’apprentissage des collaborateurs en s’appuyant sur les opportunités offertes par la DATA formation et l’intelligence artificielle
  • Optimiser le taux de réussite et le temps de formation sur les MOOC
  • Optimiser le temps de passation d’un quiz orientant vers des préconisations de formation.

Les apprenants pèsent le pour et le contre de l’apprentissage adaptatif.
Les grands avantages ? Un gain de temps certain, une formation toujours plus en adéquation avec ses besoins, plus pertinente, plus efficace !
Si la majorité des visiteurs se positionnent pour l’adaptive learning, certains se posent néanmoins la question de la transparence de l’algorithme alors que d’autres évoquent la limite de la définition de profils qui leur donnent le sentiment d’être mis dans des « cases » ou d’être juste une « donnée ».

Expo robot : Se former avec un robot, c’est déjà possible !

Nous serons ravis de vous en dire plus dans ce blog suite à notre pilote et à son retour d’expériences.

3ème atelier : « Portait -robot du robot formateur »

Place à la créativité dans cet atelier ! L’objectif : imaginer et dessiner le « robot formateur » des années 2050 !

1ère étape : identifier les compétences et qualités essentielles d’un formateur « humain ».

2ème étape : indiquer qui de l’humain ou du robot est le meilleur pour chaque compétence.

3ème étape : imaginer notre robot formateur sur la base des compétences que nous avons associées au robot.

Les retours sont assez unanimes concernant certaines capacités (l’humain serait plus à même de gérer un groupe et d’être empathique, le robot peut être doté d’une mémoire illimitée), alors que d’autres compétences ont fait débat comme « la capacité à illustrer un fait » : certains pensent que le robot est meilleur puisqu’il a accès à une base de donnée illimitée, d’autres pensent qu’il ne serait pas capable de faire des liens pertinents.

Au final des portait-robot du robot formateur variés : certains groupe ont imaginé un robot formateur sous forme d’une balle qu’on aurait dans la poche et qui pourrait se transformer en robot plus humanoïde pour animer des sessions, d’autres imaginent un robot derrière un écran d’ordinateur. Certains imaginent un robot ressemblant trait pour trait à un humain alors que d’autres sont mal à l’aise avec cette idée !

Expo robot : Se former avec un robot, c’est déjà possible !

Enfin, nous avons rejoué l’atelier relatif à l’apprentissage avec un assistant virtuel, en l’orientant cette fois, plutôt sur les usages déjà existants !

Nous avons hâte de vous recevoir sur notre campus pour le dernier temps de cette exposition (inscription ici pour les collaborateurs du Groupe) et pour les autres, n’hésitez pas à retrouver des articles et déjà l’interview de notre premier conférencier sur notre site showroom !
Un livre blanc de l’expo sera également mis en ligne sur ce site.

Pauline Hubert, chargée de projets de communication digitale.