Le learning Show, un événement à Rennes qui se démarque en tenant sa promesse de faire vivre des dizaines d’heures d’expériences innovantes et inattendues !

Le procès de la formation digitale à l’opéra de Rennes

Le soir de notre arrivée, nous nous retrouvons à l’opéra, lieu de représentation du « Tribunal pour les générations futures » pour le procès de la formation digitale : « est-elle déjà morte ? « 

Ce concept de conférence-spectacle, initié par le magazine d’anticipation Usbek et Rica, met en scène une controverse d’actualité sous la forme d’un procès.

C’est dans cette magnifique salle de l’Opéra de Rennes que le président (Jérôme COHEN, ENGAGE), l’avocat (Vincent EDIN, Indépendant), la procureure (Rosalie SALAUN, Indépendante), et quatre témoins experts de la formation vont tenter de dénouer le vrai du faux pour permettre au jury de se prononcer.

Ce jury, tiré au sort dans le public au début de soirée, délivre finalement son verdict : morte, non ! mais elle doit se réinventer !

Le Learning Show 2018 vu par l'IFCAM

Learning expedition

C’est au cœur du Couvent des Jacobins que la Learning Expédition du Learning Show 2018 a accueilli plus de 500 participants professionnels de la formation, RH, experts du digital, scientifiques, …).

Ce lieu atypique et magnifique, était autrefois un centre de partage du savoir : idéal donc pour accueillir un évènement tel que le Learning Show. C’est après une courte conférence d’ouverture que le salon s’est réellement lancé. Cette année, ce n’était pas moins de 89 intervenants présents sur un peu plus d’une quarantaine d’ateliers au fil de la journée.

Le Learning Show 2018 vu par l'IFCAM

Les ateliers proposés étaient très variés : découverte de nouvelles solutions, tables rondes, ateliers de réflexion et d’échanges ou encore des phases plus classiques présentant les tenants et aboutissants d’un sujet tel que la mémorisation, l’apprentissage ou le marketing de nos formations. Si certains sujets sont très tendances, d’autres sont plus réflexifs. Nous citerons par exemple un atelier nommé « Ravie ou l’expérimentation de l’audace » qui relevait plus de la réflexion et la découverte de soi que de la mise en valeur d’une modalité ou solution pédagogique.

Qu’est-ce qui a particulièrement interpellé les IFCAMiens présents au learning show ?

Michel-François KMIEC, en charge du Lab Prospective Formation à l’IFCAM, a vécu une jolie expérience du « Studio Game », une immersion ludique dans le studio télé de TV Rennes.

Le pitch : Studio Game plonge 9 participants maximum dans des situations qui font appel à leurs émotions, à leur capacité d’adaptation, et leur potentiel communicatif. Dans un contexte ludique, ils réalisent des exercices sur la prise de parole face à la caméra, avec des micros. Ils expérimentent, évoluent dans un cadre (le jeu), avec une certaine part d’autonomie.

« J’ai eu l’occasion de vivre cette expérience avec 7 autres personnes. Nous rejoignons le studio, la porte se ferme et nous nous retrouvons seuls, sans consigne.
Soudain, « la voix » nous propose de découvrir ce lieu et les premières règles du jeu : chaque participant tire une couleur et un numéro qui serviront à la fin de l’exercice.
La voix nous propose de faire connaissance par groupe de trois; un temps très rapide mais nécessaire avant de préparer les éléments qui nous ont poussés à venir au LearningShow 2018 : Une introduction, un développement, et une ouverture.
Vingt minutes plus tard, c’est l’enregistrement en plateau ! La voix invite chacun à tour de rôle à rejoindre un endroit précis du plateau… dans un ordre aléatoire ! déroutant !
L’expérience est bluffante; tout le monde se prête au jeu, et grâce au travail de montage le rendu final est très professionnel !
Merci à l’équipe de TV Rennes.
Une offre de formation bientôt disponible… »

Le Learning Show 2018 vu par l'IFCAM

Nathalie Paquet-Vérot en charge de l’expérience apprenant à l’IFCAM est allée voir du côté du story telling, de l’apprentissage entre pairs et a rencontré un coach sportif pour mobiliser les ressources et libérer le potentiel.

« Du cerveau au corps, en passant par le cœur finalement !
J’adore mes petites anecdotes culturelles de Artips que je reçois régulièrement dans ma boite email ! Cette approche pour intéresser l’apprenant fait mouche à l’heure où nous sommes gavés d’informations. Trouver l’angle, retenir l’attention du lecteur quelques minutes, c’est essentiel. Il me semble que ma collaboratrice Dorothée, m’a dit un jour que l’anecdote n’était pas un bon moyen d’apprentissage car justement c’était de l’anecdote… vous suivez ? un joli débat à lancer.
Le cœur ce sont les autres avec leur passion ! Diane, très sympathique étudiante présente son appli WAP « We Are Peers », soutenue par la directrice de son école EM Lyon où tout a commencé. 1400 étudiants qui partagent leurs passions, et forment une communauté pour résoudre une problématique qui lui tient à cœur. Ils ont partagé et produit des contenus pour créer un catalogue de 250 modules en 2 jours ! C’est sûr, on apprend mieux quand on apprend des autres.
Et enfin le corps ! Sujet sensible ….et personnellement j’y ai été moins sensible… Se mettre dans une bonne posture pour mieux apprendre, l’approche est séduisante mais c’est difficile à ancrer. Un travail sur soi à pratiquer régulièrement, comme l’apprentissage avec la tête finalement. En fait, tout se tient 😉 »

Etienne Delille, Chargé d’appui pédagogique

Michel-François Kmiec, Responsable Lab Prospective Formation

Nathalie Paquet-Vérot, Responsable Communication et Expérience Apprenant